accueil
accueil
  • image
  • image
  • image
  • image
Previous Next

TRUST TOGETHER : de l’ambition affichée mais pas de volet social !

Ce jeudi 3 novembre se tenait une session de Comité Central d’Entreprise où le nouveau tandem de dirigeants d’Air France, Jean-Marc Janaillac et Franck Terner, était chargé de présenter aux élus les orientations stratégiques du futur plan Trust Together.

Ce plan rompt clairement avec les plans présentés depuis 2012. Le PDG de la holding et désormais Président d’Air France, Jean-Marc Janaillac, semble être parti d’une feuille blanche avec une question prioritaire : comment reprendre notre part de croissance dans une industrie en développement ?

Rappelons que l’offre Air France est en repli de plus de 2% sur les 9 premiers mois 2016, alors que la croissance mondiale du transport aérien est, elle, 4 fois supérieure.

Ce projet stratégique est surprenant, voire déroutant, mais il est difficile de le commenter en profondeur aujourd’hui puisqu’il manque tout le volet social. En voici les grandes lignes …


Lire le tract
 
Rapport de la Cour des Comptes : La CGT Air France réaffirme l’urgence de la tenue d’Assises du transport aérien

A la lecture du rapport de la Cour des Comptes sur le transport aérien français, il faut bien admettre qu’il ne comporte pas de grandes nouveautés par rapport aux différents rapports qui s’empilent sur les bureaux gouvernementaux depuis plusieurs années. 

En effet, les rapports Abraham, Bocquet et plus récemment Leroux ont déjà pointé les maux qui accablent notre activité …


Lire le tract
 
AVENIR DU CCE : La CGT, fidèle à ses engagements, quitte le bureau du CCE

Depuis 2011, la CGT Air France tient seule les rennes du CCE faute de volonté des autres syndicats d’assumer leurs responsabilités. C’est en syndicat responsable qu’elle s’est employée à sauvegarder cette institution mise en péril.

Nous sommes particulièrement fier(e)s du travail que nous avons accompli, même si des décisions douloureuses ont parfois dû être mises en œuvre (ventes de centres, réorganisation) sous le contrôle d’un administrateur judiciaire (Pour rappel ce dernier avait été nommé par le tribunal dans le cadre du redressement judiciaire dû à un manque budgétaire de près de 15 millions d’euros lié au départ du CE Lignes - PN).


Lire le tract
 
LE PROCES : Méprisant et abject envers les salariés d’Air France

Après le procès des 27 et 28 septembre derniers, cinq de nos collègues sont menacés de deux à quatre mois de prison avec sursis, les autres, poursuivis pour « dégradation de la grille d'entrée », pourraient être condamnés à payer 1.000 euros d'amende….alors qu'Air France réclame 1 euro symbolique !!! Cela en ayant déjà retiré aux intéressés 15 jours de salaire chacun (mise à pied sans solde). Le jugement, en délibéré, sera connu le 30 novembre prochain.


Lire le tract
 
Les 16 d'Air France : Des plaidoiries nauséabondes !

Déclaration des Elus(es) CGT en Session du Comité Central d’Entreprise du 29 septembre 2016 :

La CGT Air France tient par cette déclaration à faire part de sa profonde indignation quant aux propos tenus par les avocats de l'entreprise lors du procès qu'Air France a intenté contre 15 de ses salariés les 27 et 28 septembre 2016 au Tribunal de Grande Instance de Bobigny.


Lire le tract
 
Le CCE de demain se construit aujourd’hui. Et c’est plutôt mal parti…

En 2011, le CCE affichait un déficit de près de 20 millions d’euros. Personne ne croyait à son sauvetage, certains syndicats ayant même anticipé sa mort, raison pour laquelle ils ne voulaient surtout pas intégrer le bureau et risquer de se retrouver associés au crash de cette institution. Seule la CGT a accepté de le diriger, dans l’intérêt des salariés actifs et retraités ainsi que de leurs familles, forte des valeurs de solidarité qu’elle véhicule.


Lire le tract
 
TRUST TOGETHER - Un plan à l'accent "British"

TRUST TOGETHER (un plan à l'accent "British") - La confiance ne se décrète pas, elle se gagne !

Chaque nouveau PDG arrive avec un nouveau plan. Nous commençons malheureusement à avoir l'habitude des plans successifs de conduite du changement qui ne laissent rien de durable derrière eux en termes d'organisation du travail. En revanche, nous ne comprenons toujours pas cette manie de donner un nom anglais à un plan stratégique d'une compagnie aérienne française....

Ainsi, ce (futur) nouveau plan mettra l'accent sur la confiance. Sans vouloir jouer les briseurs d'ambiance, la confiance sera-t-elle son but principal ou mettra-t-il l'accent encore une fois sur la réduction des "coûts" des salariés(es) Air France.


Lire le tract
 
STOP A L'ACHARNEMENT, RELAXE POUR NOS 16 CAMARADES

BADGERELAXE2Les 27 et 28 Septembre prochains, 16 salariés d'Air France se présenteront devant le Tribunal de Grande Instance de Bobigny. 11 seront jugés pour avoir forcé l'ouverture de la grille du Siège et 5 (déjà licenciés) concernant l'affaire dite de "la chemise". 

Depuis le 5 octobre 2015, aucune preuve de culpabilité n'a été apportée par la direction d'Air France : Entretiens disciplinaires pour la forme, licenciement refusé par l'Inspection du Travail de notre camarade Vincent, fourniture de vidéos au directeur régional du travail qui démontrent son innocence.

Pour autant, près d'un an après, la manifestation du 5 octobre 2015, l'acharnement continue : contestation de la décision de l'Inspection du Travail, recours gracieux refusé etc.

Nous ne sommes pas dupes ! Le gouvernement et la direction d'Air France sont complices pour mener la même politique ultra libérale et criminaliser toute forme de résistance sociale. Ils veulent des salariés(es) dociles qui acceptent leur sort avec résignation y compris face à des menaces de licenciements massifs au profit du capital.

"Casser" les salariés(es) qui défendent leurs emplois, briser les élans sociaux, créer des peurs... la répression syndicale reste un des moyens patronaux pour freiner le développement des consciences.

Cet été, le jour de la promulgation de la loi travail, la ministre validait dans le même temps l'autorisation de licenciement de notre camarade Vincent d'Air France.

C'est clairement une revanche du gouvernement qui, isolé face à l'opinion pubique, joue la carte de la répression...


Lire le tract
 
COMMUNIQUE DE PRESSE - LICENCIEMENT DE VINCENT MARTINEZ

La direction d'Air France, soutenue par le gouvernement de Manuel Valls et sa ministre du travail Myriam El Khomri, a décidé le 31 août 2016 de licencier notre camarade Vincent dans l'affaire dite "de la chemise" suite à sa demande de recours gracieux.

Force est de constater que cette décision est éminemment politique puisque l'Inspection du Travail avait, en janvier 2016, refusé que ce délégué CGT perde son emploi. Elle avait d'ailleurs fait la démonstration qu'il n'était coupable d'AUCUN acte délictueux.


Lire le tract
 
GP - Projet de sanctions disciplinaires, la double peine !

gp

 

Dans un courrier du DGRH d'Air France adressé aux syndicats réunis au sein de l'InterGP du 12 juillet 2016, la direction annonce qu'elle envisage très sérieusement d'appliquer des procédures disciplinaires en cas d'incidents impliquant un(e) salarié(e) Air France pendant son parcours GP.

La CGT s'interroge sur la volonté et les motivations de l'entreprise de mettre en place une telle procédure alors que celle en vigueur (suspension des GP pour une période donnée) mériterait tout simplement d'être améliorée.


Lire le tract
 
actu nationale
conf
 

cgt-force-cestvous

intralignes
gpnet
mod_facebook
inscrivez vous à notre newsletter
nos_videos
formation

Contactez nous

tel
contact@cgtairfrance.com

 24 visiteurs en ligne